Jour 8 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec

81

Citation de Charles Garnier

Voici ce que Charles Garnier écrit à son supérieur trois jours avant sa mort :

Il est vrai que je souffre quelque chose du côté de la faim […]. Ce n’est pas de ce côté-là que je crains, ce que je craindrais davantage serait qu’en quittant mon troupeau, en ces temps de misères et dans ces frayeurs de la guerre, alors qu’il a besoin de moi plus que jamais, je ne manquasse aux occasions que Dieu me donne de me perdre pour lui […]. Si je voyais que les forces fussent pour manquer, puisque Votre Révérence me le commande, […] je suis toujours prêt à tout quitter pour mourir dans l’obéissance où Dieu me veut.

Charles Garnier au Père Ragueneau, 4 décembre 1649

Pour suivre la neuvaine : https://fondateurs.ecdq.org

Article précédentJour 7 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec
Article suivantJour 9 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec