Jour 7 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec

121

Citation de François de Laval

Le missionnaire doit être extrêmement convaincu que cet emploi n’est pas humain mais divin et qu’étant au-dessus des forces humaines, nous n’y pouvons réussir de nous-mêmes : une branche ne peut porter de fruit si elle n’est unie à son arbre comme « un sarment ne peut de lui-même porter du fruit s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus si vous ne demeurez en moi. […] Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. (Jean 15:4-5)

Instructions de François de Laval et les responsables du Séminaire de Paris aux missionnaires du Séminaire de Québec 1663-1665

Pour suivre la neuvaine : https://fondateurs.ecdq.org

Article précédentJour 6 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec
Article suivantJour 8 – Neuvaine des fondateurs et fondatrices de l’Église de Québec