203

Réflexion de 14h du 2 juin 2020 | Je ne ressens rien – avec Jacques Gauthier Tous les grands maîtres de la #spiritualité ont connu cette épreuve de l’aridité dans la prière. C’est souvent quelque chose de passager. Après la nuit l’aurore, après l’hiver le printemps, après la tristesse la joie, après les ténèbres la lumière, après la mort la résurrection. Sachons que Dieu est aussi près de nous dans la sécheresse que dans l’abondance.

Chaine youtube de Jacques Gauthier