Nicolas Buttet, deuxième partie

1747

Lors de son passage à Québec, nous avons demandé au père Nicolas Buttet, fondateur de la Fraternité Eucharistein, de nous présenter sa vision de l'Église dans une société pluraliste et devant certains courants qui se veulent de plus en plus laïciste, voire, anti religieux.

Article précédentLumière du monde – 14 octobre 2013
Article suivantNicolas Buttet, troisième partie