351

Oui, la maladie et la souffrance peuvent avoir un sens dans le fait qu’elles nous apprennent à devenir plus vigilant, plus sage, plus compatissant. Mais qu’arrive-t-il lorsque la souffrance est carrément démesurée… Le Christianisme dans son ensemble ne serait qu’une mauvaise blague s’il n’y avait pas au centre Jésus Christ crucifié. Dans cette deuxième capsule sur les 7 sacrements de l’Église, nous voyons comment le sacrement des malades est là pour nous unir à Jésus dans ces moments de non-sens de notre vie, à lui qui a pris le destin de tous sur son dos, par amour. Au-delà de toute souffrance, une joie sans fin nous attend.

Visionner la chaîne du père Dominic