Focus sur le processus de réconciliation

341

La visite du pape au Canada se fait en mettant de l’avant l’importance de la vérité de ce qui s’est passé notamment dans les pensionnats, avec l’espérance que cela apporte un vent de réconciliation et de guérison. De nombreux pas sont possibles, mais se connaître davantage entre allochtones et autochtones peut favoriser une plus grande amitié entre nous. Mieux tenir compte de l’expérience historique des autochtones est aussi une autre piste. Comment arriver à faire cela ?

Mathieu Lavigne aborde ces sujets avec nuance et délicatesse tout en proposant des pistes concrètes pour en apprendre toujours davantage sur les Premières Nations! Il est le directeur de Mission chez nous; un organisme de solidarité chrétienne avec les Premières Nations fondé par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.

Pour voir d’autres vidéos en lien avec la visite du pape

Article précédentMarcher avec les peuples autochtones : un évêque ouvre son cœur sur ses espérances pour mieux « marcher ensemble »
Article suivantTransport à la messe papale à Sainte-Anne-de-Beaupré (POINT DE PRESSE)