Bonne nouvelle au quotidien – 7 décembre 2010

1076

Et, s'il parvient à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de ces petits soit perdu.

Article précédentEntretien avec Mgr Lacroix – L'évangélisation
Article suivantBonne nouvelle au quotidien – 8 décembre 2010