Sainte Marie de l’Incarnation: femme de miséricorde

3330

Mystique et missionnaire, Marie-de-l’Incarnation goûte à la miséricorde comme expérience salvatrice. Laissez-vous inspirer par ce dernier volet de notre trilogie sur la miséricorde chez les fondateurs de l’Église de Québec.

Article précédentEnsevelir les morts : entrevue avec l’abbé Pierre Gingras
Article suivantRetraite spirituelle – Pardonner les offenses et supporter patiemment les personnes ennuyeuses