Marcher avec les peuples autochtones : Les espoirs d’une Innue chrétienne

831

Marcelline Picard-Kanapé, membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec, a été qualifiée de « championne de l’éducation des Autochtones ». Elle est la première Innue qui a obtenu un brevet d’enseignement au Québec et la première autochtone directrice d’école, à Pessamit. Un parcours exceptionnel qui l’a aussi conduit dans le milieu politique : elle est la première femme à avoir fait partie du conseil de bande de sa communauté et à en avoir été élue cheffe.

Cette aînée rayonnante, à 81 ans, nous partage ses souvenirs d’enfance nomade, son expérience au pensionnat. Elle se confie sur l’importance de sa langue, de sa foi chrétienne, de sa spiritualité innue. Comment voit-elle le processus de guérison et de réconciliation en cours, ainsi que les fruits éventuels de la visite du Pape?

Pour voir d’autres vidéos en lien avec la visite papale

Article précédentAu travail pour la visite du Pape : Denis Coderre
Article suivantAu travail pour la visite du Pape : Assunta Bouchard